Le terril du GOUFFRE à Châtelineau

La silhouette du terril du GOUFFRE (vue ici du terril de l’EPINE)  est particulière dans le paysage de Charleroi.  Composé de plusieurs monticules, le terril est implanté au coeur de Châtelineau, dans la commune de Châtelet, à l’est de Charleroi. 

Le terril du GOUFFRE dépendait du charbonnage n°7 du Gouffre. Il a été commencé en 1912 et arrêté en 1969. Les noms des rues environnantes  évoquent la mine : rue du Charbonnage, Coron du Gouffre, rue du Coron, rue du Terril, rue Gendebien, du nom du premier propriétaire des concessions minières du Gouffre en 1831. 

Le GR412 aborde et traverse le terril via le balisage blanc et rouge. 

Hors sentiers, les sommets sont arborés et n’offrent pas de panorama…

mais les nombreux vallonnements et les ravins abrupts offrent une diversité d’atmosphères. Certains abrupts sont également vertigineux. Pour des raisons de sécurité évidente (risque d’éboulement) restez bien sur le sentier balisé. 

Le terril présente un plateau sur sa partie SUD. Trace d’exploitation après la fermeture du charbonnage. 

Les schistes rouges apparents indiquent des combustions sommitales sur le terril. 

Au printemps, explosion florale. 

Un énorme bouquet de fleurs domine le paysage industriel. Image zoomée du terril du GOUFFRE derrière la gare de formation de Châtelineau.

Le terril du GOUFFRE  face Ouest, vu du sentier perpendiculaire au Sentier de Gilly vers la rue Jouay. En été, la silhouette du terril est moins caractéristique. 

Le sentier de Gilly longe le terril du GOUFFRE. Panorama vers le Sud et Châtelet.

Tournant le dos au terril du GOUFFRE, vue vers le S-E, sur les terrils SAINT FRANCOIS à Farciennes et SAINT GASTON à Aiseau.

Siège du charbonnage n°10 du Gouffre en 2011. Visible à partir des terrils des Pays- Bas et du Vivier, l’ancien charbonnage impose ses bâtiments remarquables mais ruinés depuis les hauteurs du nord de Châtelineau. Il est situé rue de la Plateure. 

 

 

 

commentaires
  1. moise1214 dit :

    il fut un temp ou il a été transformer en refuge pour animeaux , lion et autres

  2. Josué Antonini dit :

    Concernant le terril j’y ai déjà vu un grand duc et des buses mais les motos et quads lez font fuir c est bien dommage sans compté les gens qui viennent déposer diverse détritus. C est bien dommage et triste j y ai passé toute mon enfance , je voudrai en faire un havre de paix pour les animaux, les motos empêchent les arbres et l herbe de poussez il passent dans le petit étang et detruisent les roseaux qui y sont présent…. !

  3. tomtom dit :

    Bonjour vous pouvez jeter un oeil sur cette page dédiée à ce site, bien à vous. https://www.facebook.com/coalmine3d/?modal=admin_todo_tour

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s